1. Les appareils auditifs : les étapes clés de l’appareillage
    Vos appareils auditifs et votre appareillage dans notre centre auditif Audition 56

    Porter des appareils auditifs n’est pas aussi simple que des lunettes. En effet, l’appareillage auditifs nécessite une forme de rééducation pour être parfaitement efficace.

    Une surdité correspond à un manque de codage de certaines cellules ciliées internes présentes au niveau de la cochlée. Une fois ces cellules désafférées (mortes) elles ne « repousseront » pas. Une rééducation est donc nécessaire pour réapprendre à entendre un certain nombre de sons.

    La réussite de votre appareillage et de votre satisfaction envers vos futurs appareils auditifs va donc dépendre de nombreux paramètres. (type de surdité, âge, capacité de réadaptation..etc..)

    Dans notre centre auditif Audition 56 de Saint-Avé, nous vous expliquons les 10 étapes clés.

    1) Le bilan auditif médical réalisé par un médecin spécialiste ORL

    Avant tout essai d’appareillage, vous devez consulter un médecin ORL de votre choix.

    Ceci permettra de quantifier la perte d’audition et de vérifier qu’un appareillage n’est pas contre indiqué.

    Un bilan auditif complet pourra être réalisé : Audiométrie Tonale et Vocale.

    Dans le cadre du parcours de santé, il est conseillé d’en parler avec votre médecin généraliste afin qu’il vous dirige vers un spécialiste si besoin.

    Une ordonnance ORL est valable 1 an.

    2) Le bilan audio-prothétique

    Une fois en possession d’une prescription médicale d’appareillage pour un ou deux appareils auditifs, nous réaliserons ensemble un bilan audio-prothétique complet dans notre bureau cabine insonorisé.

    Celui-ci se compose de :

    • Anamnèsecomplète, origine de la perte et quantification de la gêne. Évaluation des conséquences de la perte d’audition sur votre quotidien.
    • Audiométrie tonale: Recherche des seuils d’audition et des niveaux d’inconfort.
    • Audiométrie vocale: Mesure objective de la baisse de compréhension.
    • Otoscopie: Examen des conduits auditifs et des tympans.
    3) Choix prothétique

    C’est la seule étape « commerciale » de tout l’appareillage.

    En fonction de votre perte, vos besoins, vos attentes et votre budget, nous choisirons ensemble le meilleur appareillage possible vous correspondant.

    La gamme des appareils auditifs est très étendue. Mon objectif premier sera de vous guider afin de trouver la marque et le modèle le plus adapté à vos besoins.

    Nous établirons alors un devis normalisé valable 1 mois.

    4) La prise d’empreinte

    Une fois que nous aurons sélectionné les appareils auditifs vous correspondant le mieux, nous réalisons une prise d’empreinte de vos oreilles si besoin.

    Une empreinte ne dure que 5 minutes et n’est pas douloureuse. L’audioprothésiste est le seul professionnel de santé habilité à réaliser cet acte.

    La réalisation d’embouts sur mesure dépendra :

    • Dumodèle choisi : Prise d’empreinte obligatoire pour les appareils auditifs de type intra-auriculaire
    • De lamorphologie de vos conduits auditifs.
    • De lapuissance nécessaire : Plus l’appareil auditif sera puissant plus nous devrons être sur mesure.
    5) Adaptation de vos appareils auditifs sur mesure

    EVEIL AUDITIF

    1ers réglages, tests d’efficacité prothétique, explications générales, 1ères manipulations.

    Vous pourrez alors repartir avec vos appareils auditifs afin de réaliser un essai gratuit chez vous pendant le temps nécessaire. (Remise d’un chèque de caution du montant des appareils, non encaissé)

    6) Réglages J+7

    Déjà une semaine que vous portez vos appareils auditifs! Quel plaisir !

    Récolte des réactions, points positifs et négatifs.

    Réglages et remise au point de certains paramètres.

    Vérification de la manipulation et du temps de port

    7) Réglages J+14

    A ce stade, nous arrivons à une étape plancher.

    Soit tout se passe bien et nous procédons à la prise en charge sécurité sociale et d’une éventuelle mutuelle, soit vous avez besoin de plus de temps et nous continuons les essais sans problèmes.

    8) Facturation

    Une fois que la 1ère partie de la rééducation est effectuée et que vous êtes satisfaits de vos appareils auditifs, nous passons à la validation du devis et aux démarches administratives. (Sécurité sociale et mutuelle)

    9) Rendez-vous de suivi

    Dans le cadre de votre appareillage, il est fortement conseillé de réaliser des bilans réguliers la 1ère année post-appareillage.

    Ainsi, je vous conseille généralement de venir au bout de 1 mois, puis tous les 3 mois.

    Il est certain qu’une fois que vous serez parfaitement autonome, libre à vous de venir quand vous en sentez le besoin.

    10) Suivi bi-annuel

    Au delà de la 1ère année, prenez l’habitude de venir effectuer un bilan à raison de 2 fois par an. Ceci permet de vérifier le bon fonctionnement et l’entretien de vos appareils auditifs.

    Vous êtes les bienvenus et ce autant de fois que vous en avez besoin

    N’hésitez pas à prendre rendez-vous au centre afin que nous répondions à vos questions.

    Essayer un appareil auditif

    Essayer un appareil auditif gratuitement avant de l’acheter c’est tout à fait possible. C’est même conseillé.

    Conditions :

    Elles sont minimes mais néanmoins obligatoires car concernent un dispositif médical.

    • Avoir effectué un bilan auditif chez un médecin ORL.
    • Posséder une ordonnance pour un ou deux appareils auditifs.
    • Prendre rendez-vous avec le centre auditif audition 56 afin de choisir des appareils auditifs.
    Déroulement des essais

    Une fois le 1er réglage effectué lors d’un rendez-vous avec l’audioprothésiste du centre Audition 56, nous vous donnerons une série de rendez-vous à raison d’un par semaine, d’environ 20 minutes, pour :

    • Procéder à l’adaptation de vos appareils auditifs neufs et sur mesure
    • Débuter votre rééducation auditive
    • Apprendre à utiliser et nettoyer vos appareils auditifs et embouts

    Ces essais durent généralement 15 jours minimum !!   Ceci vous laissera le temps d’utiliser vos nouveaux appareils auditifs dans de nombreuses situations sonores du quotidien et d’ainsi mesurer tous les bénéfices de votre appareillage.

    Vous réaliserez alors l’efficacité des nouvelles technologies numériques ! Garanties : Satisfaction et discrétion.

    Garanties

    Tous les appareils auditifs sont fournis avec 4 ans de garanties contre les pannes électroniques, la durée de vie moyenne d’un appareil étant d’environ 5 ans.

    Plus vous l’entretiendrez et y ferez attention, plus, bien évidemment, la durée de vie sera longue.

    Le service associé à  vos appareils auditifs
    • Service à volonté pendant toute la durée de vie de vos appareils auditifs.

    C’est ce qu’on appelle « frais d’adaptation ». Ils sont compris dans le prix de vos appareils et en sont indissociables.

    • Assistance 6/7 jours, du lundi au samedi midi sur rendez-vous.

    La force d’un indépendant étant d’être parfaitement libre de toutes obligations commerciales, vous l’êtes aussi !

    • Réparations toutes marques, tous appareils sur place :rapide et peu onéreux.

    Si le problème est trop important, votre appareil sera alors réparé chez le fournisseur : délai 10 jours.

    • Prêt gratuit d’appareils auditifs en cas de panne
    • Aide administrative

    Le montant des appareils auditifs étant souvent élevé, je travaille avec les différentes caisses d’assurance maladies et mutuelles pour vous faciliter les démarches de remboursements.

    Si votre mutuelle accepte et en fonction de nos conventionnements, nous pourrons même faire du 1/3 payant afin que vous n’avanciez pas d’argent.

     

    N’hésitez pas, prenez rendez-vous pour venir essayer un appareil auditif à domicile.

  2. Thérapies sonores et masqueurs d’acouphènes
    Les thérapies sonores et masqueurs d’acouphènes

    Entendre des acouphènes peut vite devenir handicapant. Jusqu’alors sans solutions réelles, la prise en charge des patients acouphéniques était un casse-tête pour de nombreux spécialistes.

    Depuis quelques années se développe des prises en charge de plus en plus complètes, avec notamment la mise en place de thérapies d’enrichissement sonore et la création d’équipe pluri-disciplinaires médicales et para-médicales dont le but est de soulager les acouphéniques par différentes méthodes adaptées.

    Bien qu’il n’y ait pas de solutions magiques ni de résultats garantis, les thérapies sonores et masqueurs d’acouphènes sont pleins d’espoirs pour les patients acouphéniques.

    N’hésitez pas à prendre rendez-vous que l’on en discute. Nous ferons tout pour vous soulager de vos acouphènes parfois si sensibles.

    Les thérapies sonores

    Sans aucune conséquence sur votre santé et avec de vrais résultats, différentes thérapies sonores commencent à se mettre en place grâce à des équipes de professionnels composées de médecins ORL, d’audioprothésistes mais également de kinésithérapeutes, sophrologues etc…

    Avant de parler de thérapies sonores, n’hésitez pas à lire la rubrique « les acouphènes. »

    Objectifs

    Le but d’une thérapie sonore d’enrichissement est :

    • Diminuer l’intensité de l’acouphène
    • Sortir du champ de conscience votre acouphène
    • Diminuer la gêne occasionnée
    • Améliorer votre qualité de vie

    L’objectif en cas d’acouphènes associés à une perte d’audition est de se rapprocher d’un fonctionnement auditif normal, c’est à dire sans surdité ni acouphènes.

    Principe

    La présence d’un acouphène est généralement due à une lésion auditive. (micro-lésion périphérique dans 90% des cas) Il convient donc de combler cette lésion par amplification naturelle (appareil auditif) ou simulée. (générateur de bruit)

    Le stress occasionné par la sensation auditive d’acouphène est l’une des principales causes de la gêne. La gestion du stress est donc l’une des clés de la réussite de votre rééducation.

    Lors d’acouphènes associés à une surdité, nous nous aiderons d’appareils auditifs combinés à des générateurs de bruits spécifiques. L’enrichissement passera d’abord par une rééducation auditive qui sera suivie, si besoin, par un complément grâce aux générateurs de bruit.

    En cas d’acouphène non associé à une perte d’audition, nous travaillerons grâce à un générateur de bruit simple.

    Le modèle neurophysiologique utilisé nous vient du professeur JASTREBOFF. Il ne se concentre pas sur la source de l’acouphène mais plutôt son traitement à un niveau plus central. Ce modèle cherche à rompre le cercle vicieux apparu avec votre acouphène : conscience / augmentation de la sensation auditive.

    Voir plus d’informations sur le modèle de Jastreboff.

    En savoir plus sur les équipes pluri-disciplinaires de thérapies sonores et masqueurs d’acouphènes : AFREPA

  3. Le dépistage auditif
    Le dépistage auditif – Bilan auditif gratuit
    Les premiers signes d’une baisse d’audition sont généralement :
    • Conversation à plusieurs difficile à suivre
    • Votre entourage se plaint que vous fassiez répéter
    • Problèmes de compréhension dans les milieux bruyants
    • Augmentation du volume de la TV
    • Difficultés de compréhension dans le calme d’une pièce à l’autre

    Dans votre centre de correction auditive Audition 56 de Saint-Avé, vous pouvez venir gratuitement réaliser un bilan auditif gratuit comprenant un dépistage auditif, un examen de vos conduits auditifs ainsi que de nombreux conseils.

    Vous pourrez ainsi vous rassurez sur votre audition et éventuellement en cas de perte d’audition, obtenir des informations sur les démarches de l’appareillage auditif, la visite d’un médecin ORL, les conditions des essais gratuits et les appareils auditifs.

    Sur rendez-vous au 02 97 41 71 39, ou en venant directement dans votre centre Audition 56, l’audioprothésiste BLANC Pierre-Olivier vous consacrera du temps pour vous écouter, réaliser un audiogramme de dépistage auditif (test d’audition à valeur non médicale) et bien sûr de vous expliquer les résultats.

    N’hésitez plus, venez réaliser un test d’audition (dépistage auditif) gratuit dans notre centre Audition 56.

     

    La cabine insonorisée

    C’est l’endroit ou nous réaliserons tous les tests d’audition dont celui de dépistage auditif.

    Pour un maximum de confort, notre centre Audition 56 est équipé d’un bureau cabine de près de 15 m² où nous pouvons recevoir dans des conditions optimales le malentendant ainsi qu’un accompagnant.

    Nous réaliserons dans le cadre d’un dépistage auditif gratuit :

    • un examen des conduits auditifs et du tympan : Otoscopie
    • une recherche des seuils auditifs : audiométrie Tonale
    • bilan auditif et conseils associés

    N’hésitez pas à prendre rendez vous au 02 97 41 71 39 afin de réaliser un dépistage auditif gratuit dans notre centre d’audition. Nous vous recevons 6/7 jours sur rendez-vous.

    En attendant, vous pouvez également passer un petit test d’audition en ligne (Les résultats seront à vérifier)

  4. Le rôle du médecin ORL

    Le médecin O.R.L. est spécialiste en médecine. Il examine votre état auditif, réalise des tests à visée diagnostic et prescrit ou non la non-contre-indication au port de solutions auditives.

    Le diagnostic posé, il peut proposer :

    • Un traitement médicamenteux, parce que de nombreuses indications peuvent enrayer la dégénérescence du système auditif.
    • Un traitement chirurgical car aujourd’hui, un tympan perforé, des osselets endommagés peuvent être réparés grâce aux progrès constants de la chirurgie.
    • Le port d’aides auditives, le malentendant devra alors consulter un audioprothésiste afin de se faire appareiller.
  5. Le rôle de l’audioprothésiste

    apercu-video5C’est un professionnel de santé, diplômé d’état et spécialiste de l’appareillage auditif qui a l’expérience et le matériel nécessaire pour inspecter votre conduit auditif, mesurer avec précision votre perte auditive, évaluer vos besoins uniques et vous proposer la solution sur-mesure.

    Après la prescription du port d’un ou de deux appareils auditifs par le médecin ORL, il a pour mission :

    • Le choix de l’aide auditive :
      Le type et la forme de l’appareil, son mode d’appareillage (monophonique  ou stéréophonique) ainsi que la voie d’appareillage (aérienne ou osseuse).
    • L’adaptation :
      La réalisation d’embouts ou de coques sur mesure et à l’issue le réglage des appareils.
    • Le contrôle de l’efficacité :
      L’évaluation de la correction auditive.
    • L’éducation prothétique :
      L’assistance dans l’apprentissage du port des aides auditives.
    • Le contrôle permanent :
      Le maintien de la meilleure audition possible dans le temps tout en préservant le confort d’écoute.